Vers la page de la campagne de financement
Objectifs L'historique Donc Chiffres Services Hébergement Temoignages Équipe Partenaires

Quelques témoignages

   
Témoignages d'ex-femmes hébergées retranscrits intégralement.
 
       
    23 juillet 1991
Au revoir mes dames,
Je vous remercie de m’avoir aider et supporter même quelque fois, durant mon séjour ici aux Maisons de l’Ancre. De m’avoir appris toutes ces choses que j’avais besoin d’apprendre en arrivant ici il y a un an et trois mois . Je vous embrasse très fort
Xxxxx F.H
 
                                       
   

Oui, j’ai retrouvé le bonheur,
La question me fût bien des fois posée. Chaque fois, j’ai surpris en mon cœur un secret désir que vous soyez tous heureux. C’est pourquoi je vais vous dire où j’ai trouvé le bonheur. C’est au cœur des amitiés fidèles ceux que nous aimons sont faillibles comme nous! Il me faut attendre de vous qu’humaine affection, humaine tendresse. Mais agissons comme si nous avions affaire à une humanité idéale.
De C. qui vous remercie beaucoup de tout. xxxx

   
                                       
  Ce fut court mais beau
Je suis ben contente ! De recommencer une nouvelle vie sobrement !
Mercie ! À la Maison de l’Ancre
G.B.
    Le temps fut court. J’ai eu beaucoup de plaisir.
Merci à toutes les intervenantes !
D.L.
 
                                       
Chère Yolande
Je te remercie beaucoup de m’avoir aidé. C’est grâce à vous autres que je m’en suis sortie. J’ai été pas mal raide avec toutes vous autres, je vous ai presque envoyé au bonhomme mais j’ai compris après. Si j’avais continué en haut j’aurais peut-être continuée de boire. Je suis très contente de moi d’avoir descendu en bas parce que j’aurais faite des bêtises en haut, et de toute façon je pars avec sans regret et un bon gros souvenir de toute vous autre. Je vais m’ennuyer beaucoup de vous autres et celles qui m’a aidé beaucoup Yolande et Ginette. Je vous dis un gros merci encore une fois de la part de S. qui vous aime beaucoup.
Bonjour à vous tous xxx
                                       
  En quelques mots comment bien j’ai été avec vous autres, merci de tout cœur.
À tous.
Xxxxx
et vous oublie pas.
D.T.
    J’ai apprécié la maison et l’atmosphère dedans.
Les intervenante ont beaucoup du cœur et nous aident énormément.
J’ai appris d’affirmer de moi-même et d’avoir du courage en dedans de mon esprit.
N.C.
 
                                       
   
20 décembre 1984
J’aimerais offrir ce témoignage qui est le mien et peut-être celui de plusieurs compagnes de la maison de l’Ancre. Nombreuses sont les femmes qui comme moi ont bénéficié à la Maison de l’Ancre d’amour, de compréhension, d’attention soutenue, de rencontres et de plusieurs conseils chaleureux si humble soient-ils et de bonne joie. Ainsi je dis merci à Yolande, Liette, Pierrette, Marie-Simone, Françoise que par leurs travaux accomplis puissent se réjouir aujourd’hui du succès qui maintenant mérite d’être souligner avec tous et toutes, les bénévoles et les intervenantes ainsi va de soi pour le travail continuel qui fait reconnaître son œuvre et qui poursuit son chemin depuis maintenant quelques années je dis merci personnellement. Ainsi puisqu’il est comme je le souhaite à cet instant je m’en remet à haut lieu et j’aimerais partager avec vous tous et toute les quelques lignes qui suivent à l’instant ma pensée Saint-Esprit, il est devin.
Vérité signée sur ma conscience, Soyez mon Roi que je puisse être fermement libre mais libre pour toujours.
Avec beaucoup de reconnaissance.
                                       
Louise-Anne S.
À des amis que xxx j’aime
La maison de l’Ancre, un havre de paix pour l’âme…
S.G.L.
  21 octobre 1983
« À vous tous »
Vous m’avez appris à m’exprimer. À rire, à pleurer, à ressentir les émotions que je refoulais, à mieux faire face aux autres. De la patience vous en avez eu à revendre. Vous sourires m’ont encouragé beaucoup. Pierrette un Merci tout particulier à toi qu’a tout fait pour m’attendre. La douceur et l’affection que vous avez donner à Monique, c’était merveilleux.
Anonyme
                                       
    Ce fut un long séjour qui ma rapprochée de la maturité et qui peut-être un jour me portera une grande richesse.
Merci !
L.M.
  À vous toutes, merci d’une certaine démarche pour la petite. Un gros merci à tous ! Ça n’est pas encore assez mais je ne trouve pas les mots pour dire ce que je veux exprimer. Mes chères amies de l’Ancre c’est le moment de vous dire que je vous porte tous dans mon cœur.
B. et M.
Xxxx
                                       
7 avril 2007
J’ai été héberger chez vous. Vous écrire pour vous remerciez de votre aide. Je n’ai pas été de tout repos et j’en suis désolée croyez-moi. Mon séjour a aider à ma vie maintenant, j’ai toujours des moments très difficiles… mais j’essaie des les contrôler du mieux que je peux. Les intervenantes étaient vraiment très spéciales, je me souviens entre de Maureen, Andrée et une autre dont le nom m’échappe. Je tenais à vous faire savoir toute mon admiration pour vous et vos employers. Travailler alors que les gens sont souffants, alors qu’ils ne veulent pas ou plutôt ne comprennent pas comment s’aider cela prend de la tenacité. J’ai trouver mon séjour dur par moment mais maintenant avec le recule je voit ce que cela m’a apporter. J’ai put faire face à un divorce très pénible, à l’abandon de mes proches, a la perte d’amis chers à mon cœur. Je suis toujours suivit a l’externe par ma phsycologue et ma pshychiatre, ve vais en ergothérapie. La différence est que maintenant je travail avec mes thérapeutes. Je vie seule en appartement, (chose que je n’aurait pas crue possible avant) et j’ai la garde partager de mes trois filles. Je suis là pour elles d’une façon bien spécial puisque nous avons crées des liens très serrer, elles ont accepter ma maladie. Mais ce qui est surtout le plus beau pour moi c’est quelles sont positive, et très sociable, elles ont des amies et vivent une belles jeunesse…(elles me le disent régulièrement). Merci infiniment pour votre soutien, votre implication dans la société qui fait en sorte qu’il y a des gens qui croit en mieux être des gens malade et affecter de toutes sortes.
Merci de tout cœur.
P.S. Je ne m’exprime pas très facilement, mais espère tout de même que vous comprennez mes sentiment.
N.T.
                                       
Aux Presonnelles des Maisons de l’encre !
Quand je suis arriver aux maisons de l’encre mon moral était, si on peux le dire à son plus bas ! j’ai du me donner plus d’un coup de pied au derrière pour me remonter cete année-là. L’agoraphobie aura sans doute été mon plus grand combat. Si je met de côté la violence conjugale le départ de mon père, les inquiétude de mon frère, la drogue, enfin tout mon baggage que j’avais sur mes épaules, mais grâce à vous tous aujourd’hui je quitte avec un fardeau moins lourd à traîner et avec moins de craintes qu’à mon arrivé ici. Il y a eue des moment de peine des temps de colères et des tents de joies ici et je sais me souvenir longtemps de mon séjour aux Maison de l’encre. Merci Eve-Marie ! Merci Marie-Chantal. Merci Geneviève même si nous n’avons pas toujours été sur le même longueur d’engle tu m’auras quand même fait rire. Merci Andrée pour les conversations que nous avons eu toute les deux ! Merci à Diane pour m’avoir ouvert les portes ici. Merci à France qui avec son merveilleux sourire mà souvent remonter le morale Merci Surtout à Maureen pout m’avoir suivi au court de ces trois années. Toi qui m’a vu tant de fois, pleurer, et surtout qui m’as vu me plaindre chialer. Et je crois que tu savais très bien comment me prendre.
Je vous aime toutes beaucoup.
Bye Bye
N.
                                       
© design / Loggia-id