Vers la page de la campagne de financement
Objectifs L'historique Donc Chiffres Services Hébergement Temoignages Équipe Partenaires

Objectifs

Toute société ou structure sociale engendre des individus marginaux. Cette « marginalité » prend diverses formes : cela peut être un séjour en prison, une hospitalisation en psychiatrie, une dépendance face à l’alcool, la drogue ou aux médicaments, etc…

Les femmes sans abri, sont celles qui se promènent d’un endroit à l’autre sans parvenir à une stabilité.  Elles n’ont aucun port d’attache, aucun ou peu de lien affectif stable et durable.  À l’Ancre, nous travaillons auprès de cette clientèle de femmes en difficulté, vivant en marge de la société, et qui ne peuvent par leurs propres moyens, reprendre une vie normale et stable

 

L'objectif est :

d'offrir en complémentarité aux services offerts par les centres de dépannage pour femmes itinérantes, un hébergement à plus long terme à des femmes aux prises avec des problèmes variés tels que : toxicomanie, troubles de comportement, troubles de la personnalité, violence conjugale, isolement affectif et social, dysfonctionnement social et autres, nécessitant un soutien continu dans leur démarche vers l’autonomie.

De Procurer un chez-soi non institutionnel, le plus personnalisé possible, dans un environnement agréable et accueillant.

De permettre aux résidantes de se sentir responsables de leur avenir, dans une communauté humaine donnée.

De rendre possible une qualité de vie dans un milieu stable, valorisant et positif.

De permettre un cheminement individuel à chacune des résidantes selon sa capacité d’évolution et son rythme personnel afin de favoriser chez elle le plus d’autonomie possible et d’arriver à vivre sans accompagnement.

Et d'amener la résidante à découvrir ses propres ressources ainsi que son potentiel inexploit.(Ref. :1)

 
L’objectif général du suivi psychosocial consiste à offrir un support et un suivi temporaires ou à long terme à une clientèle apte à vivre en appartement, moyennant certains apprentissages et un encadrement. (Ref. : 2)

Ref. : 1 Réseau d’aide, projet d’implantation, 1982
Ref. : 2 Angers Pierrette, Glasl Christine, Icart Marie-Simone, Lee John, Projet d’implantation d’appartements supervisés pour femmes itinérantes. 1984

© design / Loggia-id