Vers la page de la campagne de financement
Objectifs L'historique Donc Chiffres Services Hébergement Temoignages Équipe Partenaires

Critères d'hébergement

Lorsqu’une demande d’hébergement nous est acheminée, nous convoquons une rencontre avec la personne, nous évaluons la motivation de celle-ci à faire un cheminement dans un objectif de réinsertion sociale. La réinsertion sociale peut se situer à différents niveaux : soit du travail, des études, la création d’un réseau social, par le biais d’activités ou l’engagement au sein de la collectivité, développement et maintien des habiletés, le début ou la poursuite d’une démarche thérapeutique, la confiance en son potentiel, l’autonomie, etc.

Les objectifs à atteindre sont définis par la personne elle-même. Par une approche globale, nous travaillons dans le même but qu’elle en lui apportant un support gradué afin qu’elle puisse se rendre au bout de sa démarche. Nous préparons donc un plan d’intervention personnalisé, et travaillons aussi en collaboration avec les différents intervenants qui gravitent autour d’elle. Ces intervenants peuvent être les travailleurs sociaux, infirmières, intervenants en réinsertion au travail, formateurs, intervenants en toxicomanie, psychologues, psychiatres, thérapeutes, etc.

Lorsque la personne se sent plus solide, elle a l’occasion de vérifier ses acquis et son autonomie en vivant une expérience d’appartement satellite qu’elle partage avec une autre femme, et ce, pour une durée d’un (1) an. Ce service est offert aux Maisons de l’Ancre.

Elle a ensuite l’occasion, à sa sortie de l’Ancre, de poursuive sa démarche personnelle en profitant du service de suivi psychosocial en appartement autonome. On lui permet de maintenir ses acquis et de continuer un cheminement déjà amorcé, tout en ayant de nouveaux défis à relever.

Le cheminement se fait à long terme. C’est à dire, sur une période de deux (2) ans au foyer, un (1) an en appartement satellite et un temps indéterminé en supervision
.

© design / Loggia-id